Excite

Séquestrée et violée pendant 18 ans

Les circonstances qui ont permis à Jaycee Lee Dugard de retrouver la liberté après 18 ans de séquestration sont encore imprécises. Mais la jeune femme qui avait disparu en 1991 alors qu'elle n'était âgée que de 11 ans a enfin retrouvé sa famille.

Enlevée par un délinquant sexuel connu de la police

Lorsqu'elle est enlevée devant les yeux de son beau-père à son domicile de South Lake Tahoe en Californie par deux personnes en voiture, Jaycee n'a que 11 ans et les recherches de la police pour la retrouver s'avèreront infructueuses jusqu'à hier.

Il semblerait que l'un des ravisseurs de Jaycee, Phillip Garrido, ait été convoqué par la police pour un contrôle alors qu'il avait été aperçu en compagnie de deux mineures qu'il disait être ses enfants. Or, le ravisseur est toujours sous le coup d'une liberté conditionnelle depuis sa sortie de prison en 1988 pour délinquance sexuelle et bien connu des services de police.

Lorsqu'il se présente au poste de police, Phillip Garrido est accompagné de sa femme Nancy, de deux adolescentes et d'une autre jeune-femme rapidement identifiée comme Jaycee Lee Dugard. Les deux enfants seraient ceux qu'elle aurait mis au monde suite aux viols répétés de Phillip Garrido.

Deux enfants sont nées de cette captivité

La "famille" vivait à Antioch, une petite ville située à 70 km à l'est de San Francisco et Jaycee et ses deux filles, aujourd'hui âgées de 15 et 11 ans auraient passé leur vie sous des tentes et des abris précaires dressés dans le jardin à l'abri des regards indiscrets. La première de ses filles serait née alors que Jaycee n'avait que 14 ans et aucun des deux enfants n'a jamais été à l'école ou n'a été suivi médicalement.

Les deux ravisseurs Phillip et Nancy Garrido ont aussitôt été placés en garde à vue, tandis que Jaycee Lee Dugard doit subir des analyses ADN afin de confirmer son identité bien que les autorités soient certaines à 99% qu'il s'agit bien de l'enfant enlevée en 1991.

La jeune femme de 29 ans se porte bien physiquement mais semble traumatisée et perturbée. L'affaire n'est pas sans rappeler celle de Natasha Kampush, qui avait été séquestrée en Autriche pendant 8 ans avant d'échapper à son ravisseur en 2006 ou encore celle d'Elisabeth Fritzl retenue contre son gré et violée par son père pendant 24 ans dans leur cave.

Photo : montage

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017