Excite

Springsteen, Beyonce et Stevie Wonder à l'investiture Obama

Le casting du 20 janvier est presque entièrement connu et Barack Obama sera entouré d'une foule record et multicolore pour sa cérémonie d'investiture.

Lincoln Center

Un parterre de vedettes sera présent à la cérémonie officielle d'investiture du 44e président américain, Barack Obama. Parmi les stars qui ont annoncé leur présence, citons Aretha Franklin, Beyonce, Bono, Bruce Springsteen, Jay Z, John Cougar Mellencamp, Mary J. Blige, P. Diddy, Shakira, Sherryl Crow ou encore Stevie Wonder et Herbie Hancock.

Barack Obama, jeune président de 47 ans, devrait normalement prononcer un discours, ainsi que Martin Luther King III, Queen Latifah et Denzel Washington ce 20 janvier au Lincoln Center. Anne Hathaway, Sting, Tom Hanks ou encore George Clooney ont aussi fait part de leur présence dans la capitale où les chambres d'hôtes se négocient actuellement 1000 dollars la nuit.

L'évènement est organisé par George Stevens qui a baptisé le spectacle donné au Lincoln Center de Washington du nom de "We are One" (Nous sommes Un). Il dit que l'évènement, qui apparemment ne doit pas être un grand défilé show-business, malgré les apparences et les 75 millions de dollars engagés par des dons, sera ancré dans l'histoire, «en mémoire du grand président [Lincoln] qui nous a conduit pendant les temps difficiles».

Pays en crise

C'est dans un pays en crise, comment il l'a rarement été, laissé par George Bush qu'une foule record (on parle de 2 millions de personnes) devrait exprimer tous ses espoirs dans le nouveau président américain, et premier président afro-américain de l'histoire du pays. Barack Obama a promis de faire baisser les impôts de 95% des salariés américains, de faire revenir les soldats d'Irak "de façon responsable" et d'inclure des Républicains à son gouvernement.

Le vice-président Joe Biden devrait prêter serment avant le discours du président élu, au cours d'une cérémonie durant laquelle se mêleront poètes et fanfares dans la plus pure tradition américaine. 8'000 policiers et 11'500 militaires seront en charge de la sécurité.

Photo: LaPresse

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017