Excite

Syrie : un garçon de 13 ans devenu le symbole d'une révolte

Images intolérables que celles diffuses par Al-Jazeera où l’on voit le corps d’un garçon de 13 ans mutilé. Hamza Ali Al Khateeb avait été arrêté le 29 avril dernier pour avoir manifesté dans la rue. Quand sa famille a pu le récupérer, près d’un mois plus tard, c'était un cadavre montrant toutes les marques des pires sévices : brûlures de cigarettes, blessures par balles, décharges électriques…

Depuis les Syriens ne décolèrent pas. Le 27 mai, suite à la vidéo diffusée par Al-Jazeera, ce sont des milliers de personnes qui se sont retrouvées dans la rue. Pour ceux qui réclament le départ du président depuis plus de deux mois maintenant, Hamza est devenu le symbole de leur lutte.

Du côté du pouvoir, c’est la peur qui domine avec notamment la décision d’amnistier les personnes arrêtées pour avoir participé aux manifestations. Cela va faire du monde puisque, selon les ONG, la répression aurait fait plus de 10.000 prisonniers depuis mi-mars. Dans le même temps, Bachar al-Assad continue à vouloir faire taire les contestataires puisque dans le centre du pays, à Rastan, on ne compterait pas moins de 62 morts et 200 arrestations en 5 jours. D’après les derniers posts du blog Live Syria d’Al-Jazeera, les militaires commenceraient à refuser de tirer sur les civils. Et si l’armée ne suit plus le gouvernement, la situation pourrait bien vite trouver une issue.

Ces derniers événements ont provoqué quelques réactions dans le monde. Mais pas assez, au goût des Américains, qui voudraient trouver la même entente que sur le dossier libyen. En ce qui concerne Hamza, la Syrie a ratifié la Convention internationale des droits de l'enfant le 15 juillet 1993. Juste pour information.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017