Excite

Tony Blair, mari indigne...

La presse britannique est en ébullition après la révélation par la femme de l'ex-premier ministre de l'intention de son mari en 2002 de rendre publique sa fausse couche, pour éviter que ne se répandent les rumeurs d'invasion de l'Irak.

Cherie Blair vient en effet de publier ses mémoires, dans lesquelles elle relate l'évènement selon lequel la petite famille devait se rendre en vacances les jours suivants sa fausse couche. Si ces vacances avaient été reportées sans explications, la presse aurait pu en déduire que l'invasion de l'Irak était imminente.

Tony Blair et son directeur de la communication Alastair Campbell choisirent donc de faire savoir la vérité sur la fausse couche de Cherie pour éviter toute rumeur alarmiste, explique-t-elle. Quand son époux la prévient de la décision prise par M.Campbell et lui-même de rendre public l'épisode, Cherie Blair avoue qu'elle “ne pouvait pas le croire”. “J'étais là, je perdais du sang, et ils parlaient de ce qui allait faire les titres de la presse”, raconte-t-elle dans son livre.

En découvrant qu'elle était à nouveau enceinte en 2002, à l'âge de 47 ans, Mme Blair en avait été “stupéfiée”, explique-t-elle. “La naissance de Leo avait semblé un miracle et là j'étais presque trois ans plus vieille”, confie-t-elle.

'De manière inhabituelle pour moi, je ne me sentais pas bien du tout. Je me suis rendue compte que cela s'annonçait comme une grossesse difficile. Je me sentais morose la plupart du temps”, explique-t-elle. Puis, lors d'un contrôle de routine, le médecin l'a avertie: “Le coeur ne bat pas, Mme Blair. Je suis désolé, le bébé est mort”.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017