Excite

Un appartement à Madrid pour 5 euros

Etranglé par son crédit immobilier, un chômeur monte une loterie pour vendre son appartement.



En 2005, comme des centaines de milliers de compatriotes encouragés par les promesses de la croissance espagnole, il achète, à crédit, un appartement de 70 m² dans la banlieue madrilène. Miguel Marina Rodriguez, après avoir été animateur touristique et organisateur de fêtes, s'installe enfin comme agent immobilier. Une situation professionnelle plus stable qui le pousse, donc, à acheter son appartement pour 175 000 euros, avec un crédit à taux variable.

A l’époque, l’Espagne se porte très bien, la croissance du pays est à plus de 3%, le secteur de la construction est en pleine ébullition, alimenté par des taux d'intérêts très bas. Mais voilà. Le marché immobilier espagnol est aujourd'hui en chute libre, les taux sont remontés, le spectre du chômage réapparaît… Et Miguel Marina Rodriguez, qui a perdu son emploi, ne peut plus assumer ses remboursements mensuels qui atteignent maintenant un peu plus de 1 000 euros par mois.

Vendre 64 000 tickets en un an

Après avoir vainement tenté de vendre son appartement, Miguel a eu l'idée d'organiser une loterie pour vendre son appartement. Sur son site www.elpisodecincoeuros.com, il propose 64 000 tickets à 5 euros pièce, ce qui valorise son bien à 320 000 euros.

’Pour 5 euros, tu peux gagner un appartement et moi retrouver le sommeil’, explique-t-il sur son site, puisque l'heureux gagnant récupérera le logement libre de droits, sans avoir à payer de frais de crédits, le notaire ou la TVA. Lancée il y a quelques jours, l'opération lui a permis de vendre 1 800 coupons. Miguel est confiant. Il se laisse un an pour écouler les 62 200 restants. Si son histoire a fait les choux gras de la presse espagnole, Miguel se voit avant tout comme une ‘victime’ de cette fièvre immobilière qui s'est emparée de la péninsule.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017