Excite

Un député britannique accusé de viol relâché sous caution

  • Getty Images

Nigel Evans, député conservateur britannique et l'un des trois vice-présidents de la Chambre des Communes, a été arrêté puis libéré sous caution samedi 4 dernier. Un jeune homme accuse le quinquagénaire de l'avoir violé durant ces quatre dernières années, tandis qu'un autre a porté plainte pour agression. Le député dément. Son camp est sous le choc.

Deux hommes d'une vingtaine d'années dont l'identité n'a pas été révélée ont porté plainte contre le député de Ribble Valley pour "viol et agressions sexuelles". Ils accusent Nigel Evans d'avoir abusé d'eux entre juin 2009 et mars dernier, dans le domicile du député, à Pendleton dans le Lancashire.

Le député a été placé en garde à vu puis libéré sous caution. Celui-ci a tenu une conférence de presse devant son habitation dimanche. Il a assuré que les accusations dont il faisait l'objet étaient "totalement fausses" et qu'il venait de vivre les "pires 24 heures de [sa] vie".

Nigel Evans a confirmé qu'il connaissait depuis longtemps les deux hommes qu'il considérait jusqu'ici "comme des amis". "Ces plaintes sont complètement fausses et je ne peux comprendre pourquoi elles ont été déposées, puisque j’ai continué à les fréquenter, dont un pas plus tard que la semaine dernière".

Suite à ces accusations, le domicile et la voiture du député ont été fouillés. Nigel Evans n'a pas voulu démissionner, se contentant de se retirer des débats prévus pour la semaine qui venait. "Dans notre démocratie, tout le monde est innocent jusqu’à preuve du contraire" l'a soutenu l'association locale des Conservateurs.

Nigel Evans avait rendu son homosexualité publique depuis 2010 en expliquant qu'il était fatigué de vivre "dans le mensonge". En 1998, avant son coming out, il s'était d'abord opposé à l'abaissement de l'âge du consentement à une relation sexuelle homosexuelle de 18 à 16 ans, comme pour les relations hétérosexuelles. Il avait finalement voté en faveur de cette mesure en 2000. Le député ne s'est engagé pour la cause homosexuelle que tardivement.

La nouvelle a choqué l'ensemble de la classe politique britannique. "Nigel est un personnage populaire et bien aimé. Personne n’arrive à croire ce qu’il s’est passé" a déclaré John Bercow, le président de la Chambre des communes. "Je connais bien Nigel, je le connais depuis des années. Je suis bien sûr aussi choqué que tout le monde." a confié quant à lui Philip Hammond, ministre de la Défense à la BBC.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017