Excite

Un deuxième français identifié parmi les bourreaux du groupe Daech

  • Twitter@mdenaxa

Un deuxième français aurait été identifié comme faisant partie du groupe Daech impliqué dans la mort de l'otage Américain Peter Kassig et de 18 soldats syriens dont ils ont publié une vidéo de l'exécution le dimanche 16 novembre 2014.

Un premier français a déjà identifié. Il s'agit de Maxime Hauchard, un jeune homme originaire de Normandie et agé de 22 ans. Il avait d'ailleurs été interviewé par BFM TV en juillet déclaré où il avait déclaré que pour eux "On attend la mort avec joie. La plus grande récompense, c’est le martyr."

Le deuxième français serait un autre jeune homme de 22 ans prénomé Michaël Dos Santos et originaire de Champigny-sur-Marne. Il serait parti en Syrie en août 2013.

François Hollande a partiellement confirmé l'information en déclarant "Ce qui apparaît, c'est qu'il y avait deux Français, l'un identifié formellement, l'autre en voie de l'être".

Un belge pourrait également se trouver dans le groupe ainsi qu'un britannique qui a été filmé avec, à ses pieds, la tête décapitée de Peter Kassig. Pour Aymenn al-Tamimi, membre du Forum Moyen-Orient et expert des groupes jihadistes, le fait de montrer dans la vidéo des hommes à visage découvert est une "manière d'illustrer la composition internationale du groupe".

Hier le groupe islamiste Aqmi diffusait une vidéo de l'otage français Serge Lazarevic qui évoquait ses craintes pour sa vie et suppliait François Hollande de stopper l'intervention en Irak.

Selon les services de renseignement français, 1 132 Français sont impliqués dans une filière djihadiste en Irak et en Syrie, dont 376 personnes seraient sur les zones de combats. Les chiffres ont quasiment doublé depuis le début de l'année. Les combattants convertis comme Maxime Hauchard ou Michael Dos Santos seraient de plus en plus nombreux. Ainsi sur les 376 Français présents en Syrie, 23 % n'ont pas été élevés dans la culture musulmane.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020