Excite

Un film anti-Islam en ligne

Et maintenant, que va t-il se passer? Le député d’extrême droite néerlandais, Geert Wilders, a mis en ligne sur Internet, jeudi 27 mars, son court-métrage intitulé "Fitna". Dix-sept minutes censées démontrer le caractère "fasciste" du Coran.

Disponible sur le site Internet Liveleak.com, "Fitna", mot arabe qui peut se traduire par discorde au sein de l’Islam, fait craindre au autorités néerlandaises une crise comparable à celle provoquée au Danemark avec la publication des caricatures de Mahomet. Car dès l’annonce du projet du film, des menaces avaient émané : l’Iran et l’Egypte évoquant un boycott économique des Pays-Bas, les talibans une attaque contre les soldats bataves stationnés en Afghanistan.

Parsemé d’images violentes et accompagné de sourates du Coran, "Fitna" a fait l’objet d’une vive polémique au Pays-Bas. Le gouvernement essayant à maintes reprises de convaincre Geert Wilders, leader du Parti de la Liberté (PVV) qui milite contre "l’islamisation du pays", de renoncer à son projet. Geert Wilders, vit sous protection policière depuis 2004 et depuis l’assassinat de Théo van Gogh par un islamiste radical après la diffusion d’un film sur l’oppression des femmes par l’Islam.

Moins de 24 heures après sa mise en ligne, le film a déjà été vu par plus d’un million de personnes. Et aucun incident ne s’est produit. D’ailleurs, plusieurs organisations musulmanes ont lancé des appels au calme après la diffusion du film. Et dès aujourd’hui, le tribunal de Rotterdam doit examiner une plainte déposée contre Geert Wilders par la Fédération musulmane des Pays-Bas.

Découvrez la vidéo "Fitna" à continuation.

ATTENTION, certaines images peuvent choquer votre sensibilité:

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017