Excite

Un grand pas en direction d’une alimentation plus saine aux Etats-Unis

  • Getty Images

Les Etats-Unis font la chasse aux mauvaises graisses, à commencer par les acides gras trans artificiels (ou acides saturés). Selon The Washington Post, cette mesure pourrait constituer le «changement le plus important de notre alimentation». La Food and Drug Administration (Agence américaine de l’alimentation et des médicaments) a en effet annoncé cet été sa décision de retirer ces acides des produits alimentaires. Les entreprises alimentaires ont désormais trois ans pour remplacer cet ingrédient par d’autres.

Pour Michael Jacobson, le directeur exécutif du Centre pour la science dans l’intérêt public et défenseur de cette interdiction, «cette simple action sauvera des milliers de vies chaque année». En effet, des études ont prouvé les effets néfastes de ces graisses sur la santé : augmentation du risque de maladies cardiaques, hausse du taux de mauvais cholestérol et baisse du taux de bon cholestérol. Le quotidien américain précise que si d’autres composantes artificielles ont déjà été bannies de l’alimentation, «aucun n’a été si étroitement lié à des dizaines de milliers de morts comme les acides gras trans».

Depuis un siècle, cette graisse était ancrée dans le système d’alimentation américain. Le journal rapporte : «Presque tout ce qui était frit ou cuit au four en contenait. La nourriture faite de gras trans avait meilleur goût, et durait plus longtemps. Personne ne s’en inquiétait, puisque personne ne savait à quel point c’était dangereux».

Certaines entreprises vont devoir dépenser beaucoup d’argent pour remplacer cette graisse. Mais, pour le Washington Post qui conclut ainsi: «c’est insignifiant comparé au coût sur la santé dans ce qui est déjà l’un des pays où il y a le plus grand nombre d’obèses de la planète».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017