Excite

Un jeune interpellé pour avoir fait du "RER surfing"

  • Youtube

Un nouveau phénomène dangereux prend de l'ampleur en France. Il s'agit du RER surfing. Le but est simple, s'accrocher à un RER en marche, en s'agripant aux portes, et descendre à la station d'après.

Ce phénomène a pris de l'ampleur dans le monde et commence à inquiéter les autorités françaises.

Début novembre, un jeune homme a publié une vidéo dans laquelle il fait du "RER surfing" faisant plus de 500 000 vues. Mercredi, il a été placé en garde à vue pour "mise en danger de la vie d'autrui". Il risque un an de prison et 15.000 euros d'amende.

Dans la vidéo pour laquelle il a été mise en cause, le jeune homme se filme, accompagné d'un ami, pour leur périlleux voyage entre les stations du RER A de Neuilly-Plaisance et Val Fontenay.

Les deux jeunes semblent amusés par la situation et visiblement pas effrayés du tout malgré le danger encouru. Le RER peut aller jusqu'à 100 km/h. BFM TV avait interviewé l'un des jeunes avant son interpallation et il avait alors déclaré "J'ai bien réfléchi à ce que je faisais avant de le faire. C'était juste pour l'adrénaline, sincèrement, c'était de l'orgueil. Je me suis fait beaucoup taper sur les doigts pour avoir fait ça, j'ai conscience que ce n'était pas bien mais j'ai eu conscience de ça un peu tard."

Et les vidéos se multiplient puisque quelques jours plus tard, d'autres jeunes ont publié une vidéo de RER surfing, sur la ligne H du transilien à partir de la gare de Deuil-Montmagny.

Les autorités françaises se disent inquiètes de ce phénomène ultra dangereux. La RATP a également condamné ce type d'actes. Le phénomène est apparu dès 2011 en Russie et en Australie. Il se propage aujourd'hui partout dans le monde. En Russie, des jeunes sont déjà décédés en tentant de réaliser cette pratique.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2022