Excite

Un journaliste de Canal + frappé par les CRS

Le métier de journaliste n’est pas de tout repos. Thierry Vincent a pu s’en apercevoir mardi soir, près de la place de la Bastille à Paris.

Ce mardi 12 octobre, la réforme des retraites était au cœur de l’actualité française. Entre perturbations et protestations, certains journalistes étaient sur le terrain pour suivre la grève, d’autres manifestaient. En début de soirée, le cortège dans les rues de Paris terminé, les CRS envahissent la place de la Bastille afin de rétablir l’ordre et la calme au milieu d’une foule quelque peu agitée.

Ce jour-là, Thierry Vincent, journaliste d’investigation sur Canal +, était venu se joindre aux manifestants. Lorsque les CRS ont commencé à se montrer plus dur, Thierry s’est approché d’eux en exhibant sa carte de presse et en déclinant son identité ainsi que son statut. Peu importe, l’homme se fait bousculer puis il reçoit des coups de matraques dans les jambes.

Un acte plutôt inhabituel puisque les policiers savent généralement très bien contourner les journalistes dans l’exercice de leurs fonctions. Ce soir-là, la tension était montée d’un cran et les autorités ont distribué des coups échauffant les esprits au lieu de les calmer.

Les CRS s’en prennent à Thierry Vincent



Photo: MOASPRESS (Dailymotion)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017