Excite

Un nouveau système pour produire de l’eau potable

Fontus est une bouteille d’eau à remplissage automatique qui se fixe à un vélo. Le dispositif recueille l’humidité contenue dans l’air ambiant, et extrait l’eau potable par condensation avant de l’emmagasiner dans le récipient en question. Ce concept a été produit par Kristof Retezár, étudiant autrichien en design industriel. Alimenté par des panneaux solaires, l’appareil peut récolter jusqu’à 500 ml d’eau en une heure lorsque les conditions climatiques sont optimales.

L’idée est certes géniale, mais loin d’être parfaite. Par exemple, un filtre rattaché au conduit d’air permet d’empêcher que des impuretés (poussière ou insectes) contaminent l’eau ou endommage le dispositif. Toutefois, puisque ce filtre n’élimine pas les polluants atmosphériques, il n’est pas recommandé d’utiliser le Fontus dans un environnement urbain. Pour l’instant, prototype est capable de stocker une goutte d’eau par minute dans un environnement où le taux d’humidité est de 50% et la température d’au moins 20 °C.

Si le projet s’adresse d’abord aux cyclistes, son concept pourrait être exploité dans bien d’autres contextes, notamment pour les 2 milliards de personnes qui vivent dans des régions où il y a pénurie d’eau. Selon le créateur de Fontus, Kristof Retezár, l’atmosphère terrestre contient environ 13 000 km3 d’eau douce essentiellement inexploitée. Il va sans dire que ce concept représente peut-être les balbutiements de la production d’appareils à prix modiques spécialisés dans l’extraction de molécules d’eau qui pourraient contribuer aux pays en voie de développement.

Retezár étudie donc actuellement la possibilité de lancer une campagne de socio-financement afin de concrétiser son projet à grande échelle. Évidemment, la récolte d’eau par condensation est loin d’être un nouveau procédé puisque la méthode est pratiquée depuis 2 000 ans dans certaines cultures, principalement en Asie et en Amérique centrale.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017