Excite

Un Pape pas comme tout le monde : François prend un passager dans sa Papamobile

  • Getty Images

Le Pape François confirme une nouvelle fois qu’il n’a pas l’intention de respecter à la lettre les règles rigides de sécurité qui lui sont imposées par le Vatican. Alors qu’il effectuait son tour habituel pour saluer les fidèles à bord de sa Papamobile place Saint-Pierre, le pape argentin a eu la spontanéité de faire monter un passager à l’arrière du véhicule.

Le Pape François a été élu l'homme de l’année 2013 par l’hebdomadaire américain Time pour avoir "fait sortir la papauté du palais et l’a amenée dans la rue". Le dernier geste que François a effectué mercredi 8 janvier envers une ancienne connaissance en est une ultime illustration.

Alors que le François se trouvait debout à bord de la désormais célèbre Papamobile place Saint-Pierre, au cœur du Vatican, il reconnaît le prêtre qui s’avance vers lui pour l’embrasser. Le Pontife l’invite naturellement à prendre place dans le véhicule à la surprise générale.

Le prêtre en question s’appelle Fabian Baez. Il a fait parti du diocèse de François quand celui-ci se trouvait encore à Buenos Aires en Argentine.

Un geste spontané qui s’ajoute à une série d’actes et de gestes non habituels depuis l’arrivée de Jorge Bergoglio au Saint-Siège en mars 2013.

"Quand il embrasse un homme défiguré par la maladie ou quand il lave les pieds d'une femme musulmane, l'image résonne loin, au-delà des limites de l'Église catholique" expliquait Nancy Gibbs, directrice de la rédaction du Times pour expliquer le choix du magazine de consacrer ce nouveau Pape Homme de l'année.

Même chose lorsqu’on le voit un agneau sur les épaules le jour de l’épiphanie dans une paroisse à Rome lors d'une une crèche vivante, ou coiffé des plumes qu’un indien de l’ethnie Pataxo originaire du village où a été célébrée la première messe catholique au Brésil, le 26 avril 1500, ou encore en train de laver les pieds de détenus à Rome lors d’une cérémonie de Pâques.

On murmure même que le Pape ferait des sorties incognito dans la nuit pour venir en aide aux plus pauvres. "Les gardes suisses ont confirmé que le pape s'est aventuré la nuit, habillé en simple prêtre, pour rencontrer des hommes et des femmes sans-abris" a assuré une source bien au fait du dossier à Rome.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017