Excite

Un sans-papiers meurt pour échapper à un contrôle

La course poursuite s’est terminée en drame. Vendredi, à Joinville-le-Pont, un Malien en situation irrégulière est mort après avoir essayé d’échapper à un simple contrôle de police. L’homme, âgé de 29 ans, était sous la menace d’une reconduite à la frontière.

Alors qu’il s’apprêtait à prendre le RER, l’homme attire l’attention des policiers en tentant de les éviter. En vain. Rattrapé, il présente son titre de transport mais se retrouve dans l’impossibilité de fournir une pièce d’identité. Les forces de l’ordre lui réclame alors de les suivre jusqu’à leur véhicule. Il n’y a arrivera jamais.

L’homme, sans-papiers, se met alors à courir en direction du pont de Joinville, les policiers à ses trousses. Puis soudainement, le voilà qui enjambe le pont et se jette dans la Marne. Il faudra quinze minutes à la brigade fluviale pour le retrouver, dérivant. Pris en charge par le Samu, l’homme est transporté dans un état critique à l’hôpital Lariboisière où il mourra.

L’accident n’a pas tardé à faire réagir les politiques. D’autant que cet accident est survenu à la veille d’une vaste manifestation « contre la xénophobie d’Etat » organisée par le Réseau Education sans frontières (RESF) et le collectifdes sans-papiers. Dans un communiqué, le Parti socialiste a souligné que « depuis que le gouvernement a décidé de pratiquer une absurde politique du chiffre, les drames humains frappant les sans-papiers se multiplient ».

L’été dernier, une jeune garçon tchétchène avait failli mourir après avoir tenté de fuir la police, venue à son domicile, en sautant du balcon de son appartement. Un accident qui s’est reproduit quelque temps plus tard à Paris, dans le quartier de Belleville, lorsqu’une chinoise s’était défenestrée à l’approche des policiers.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017