Excite

Un syndicat italien appelle au boycott des magasins juifs

En signe de protestation à l’encontre d’Israël, le syndicat autonome Flaica-Uniti-Cub a proposé de boycotter les commerces de Rome, tenus par des Juifs. Rendant Israël responsable des morts civils palestiniens, le syndicat revendique tracts et site internet à l’appui.

C’est par l’intermédiaire du site web Flaica-Roma que l’on en sait davantage. Le quotidien La Repubblica relaie les propos du petit groupe de commerçants romains qui incite la population à "ne plus rien acheter dans les commerces appartenant à des membres de la communauté juive en signe de protestation". Le secrétaire du syndicat, Giancarlo Desiderati va même plus loin en souhaitant "faire une liste des commerçants qui ont des liens avec Tel Aviv".

L’indignation est grande. Riccardo Pacifici, président de la communauté juive de Rome portera plainte pour un acte qu’il qualifie sans détour "d’incitation à la haine raciale". Il obtient un soutien sans faille de la part du président du Sénat, Renato Schifani qui se dit "solidaire". Le maire de Rome condamne activement une initiative dès plus "folle et criminelle" et de rajouter que "c'est avec ce genre (de propositions) qu'a commencé la discrimination de la part des nazis, ces choses n'ont pas lieu d'être dans notre ville".

Flaica-Uniti

Lorsqu’il est rappelé à Desiderati les lois raciales antisémites adoptées il y a 70 ans par Mussolini sur le modèle hitlérien privilégiant le commerce exclusif des magasins aryens, celui-ci répond qu’il sait que tout le monde sera contre lui mais que rien ne l’arrêtera. Que le boycott des produits israéliens est une première étape avant le boycott total des magasins appartenant ou étant tenus par des Juifs.

Photo: nuke.flaica-roma.it

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017