Excite

Une étudiante turque réussit à faire du plastique à partir de bananes

Loin de se prendre les pieds dans des peaux de banane, une lycéenne turque a eu l'idée de les transformer en plastique. Après deux ans de recherches, elle a découvert un procédé lui permettant d'obtenir un plastique isolant à partir de cellulose des peaux de banane.

Habituellement, le plastique est créé à partir de combustibles fossiles, du pétrole la plupart du temps. Ce qui fait de son processus de fabrication une source importante d'émission de gaz à effet de serre. En outre, le plastique est une matière peu, voire non biodégradable, dont les scientifiques s'accordent à dire qu'il a un impact très néfaste sur l'environnement. La découverte d'Elif Bilgin est ainsi tout sauf anecdotique.

Elif Bilgin donc, une adolescente de 16 ans qui compte la lauréate du Nobel Marie Curie parmi ses modèles et affirme fièrement que « la science est (sa) vocation », a vu ses efforts distinguer jeudi par le magazine "Scientific American", intitulé "Pour la science" dans l'édition française. Au cours de ses recherches, elle a découvert que la peau de mangueétait déjà utilisée par certaines industries pour créer du bioplastique. De là est née son idée d'utiliser de la peau de banane. Mais tout n'a pas été simple. Elif Bilgin a procédé à une dizaine d'essais infructueux avant de parvenir à son but.

Dans un entretien avec le magazine, la lycéenne a affirmé que « (son) projet serait potentiellement une solution au problème croissant de la pollution causée par le plastique d'origine pétrochimique. »

Le magazine de vulgarisation scientifique lui a accordé une bourse de 50 000 dollars (un peu plus de 38 000 euros au cours actuel) et la possibilité de participer à un concours pour jeunes scientifiques organisé par le géant américain de l’Internet Google au mois de septembre.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017