Excite

Une histoire de dette dans la tuerie nantaise

Après la découverte macabre des 5 cadavres exécutés de la Famille Dupont-Ligonnès, tous les soupçons se tournent vers le père qui demeure introuvable.

Les 5 membres de famille exécutés

L'autopsie des quatre enfants et de la femme vient de démontrer le mode opératoire des crimes, ceux-ci ont eu lieu dans la maison familiale à Nantes, ils ont été exécutés pendant leur sommeil par deux balles dans la tempe de 22 Long Rifle, une arme de petit calibre. Un des fils a aussi fait l'objet de trois tirs dans le thorax. Les cadavres ont ensuite été enfouis sous la terrasse dans des sacs de jute et recouvert par de la chaux vive.

La police semble avoir du mal à déterminer la date exacte de cette tuerie, mais elle devrait se situer aux alentours du 4 avril. Le père avait fait l'achat de munition similaire au cours du mois de mars. Il reste d'ailleurs introuvable, mais si sa piste semble avoir été retrouvée dans le Var, à la suite d'un retrait bancaire le 14 avril, et l'on a retrouvé sa voiture sur le parking d'un hôtel.

Le père toujours introuvable

Près de cet endroit, l'inquiétude est grande après la disparition d'une mère de famille de 50 ans, mais pour l'instant rien ne relie ces deux affaires. Une information judiciaire contre X pour assassinats vient d'être ouverte, et un mandat d'arrêt contre Xavier Dupont-Ligonnès vient d'être lancé dans l'ensemble de l'espace Schengen.

Mais quels sont les motifs qui auraient pu le pousser à exécuter sa famille, aujourd'hui une hypothèse pourrait expliquer ce geste. En effet le père de famille semblait très endetté, un huissier devait récupérer une créance de 20 000€ et il avait une autre dette de 50 000€, alors que celui-ci ne déclarait que 4000€ de revenus annuels.

Photo: Lci.tf1.fr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017