Excite

Une Libyenne qui dérange les autorités

Nouvelle affaire qui secoue la Libye. Une jeune femme affirme avoir été violée et torturée par les troupes pro-Kadhafi.

Les miliciens de Muammar Kadhafi en ont pris pour leur grade. Ce dimanche matin, une femme âgée de 35 ans a fait irruption à l'Hôtel Rixos de Tripoli pour prendre les journalistes du monde entier à témoin. Visiblement choquée, la jeune Libyenne a accusé les hommes du régime de Kadhafi de l'avoir battue et violée à plusieurs reprises. Preuve à l'appui, elle a même dévoilé les cicatrices et marques de coups laissées par ses bourreaux.

Le motif de cette violence? La jeune femme, répondant au nom de Eman Al-Obeydi, explique avoir été arrêtée à l'entrée de Tripoli par les hommes de Kadhafi simplement parce qu'elle était originaire de Benghazi, le fief des insurgés. Pendant deux jours, une quinzaine de miliciens de Kadhafi ivres l'ont attachée pour abuser d'elle. 'Fimez, filmez, montrez au monde ce qu'ils m'ont fait!' hurle Eman aux journalistes présents à l'Hôtel Rixos.

S'ensuit alors un branle-bas de combat. Les journalistes tentant de protéger la jeune femme tandis que certains Libyens cherchent à la faire taire à tout prix. Le témoignage de Eman Al-Obeydi est bien entendu fortement mis en doute par les autorités du pays qui veulent la faire passer pour folle. Au final, la jeune femme a été emmenée de force par les troupes de Kadhafi dans une voiture qui a filé à toute allure. Selon CNN International, elle aurait été libérée ce lundi matin. Affaire à suivre.

Le témoignage d'une femme torturée par les pro-Kadhafi



Photo: BFMTV (Dailymotion)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017