Excite

Une loi en Chine pour obliger la population à s'occuper des personnes âgées

Solitude, isolement, voire abandon et négligences, les personnes âgées, population fragile sont parfois victimes de leurs proches. En Chine, le gouvernement a pris les grands moyens en légiférant sur le sujet.

Ainsi, la « Loi de la République populaire de Chine sur la protection des personnes âgées» est entrée en vigueur depuis le 1er juillet. Ce qui se cache derrière ce titre : une obligation faite aux familles de ne pas négliger ou ignorer leurs parents âgés, même s'ils vivent séparés.

Les chinois sont donc invités (avec insistance) à rendre visiteou à prendre des nouvelles de leurs vieux parents, de manière fréquente, sous peine d'être dans l'illégalité. Les proches doivent satisfaire aux besoins quotidiens, financiers ou spirituels de leurs proches de plus de 60 ans.

A l'origine de ce texte : une succession de scandales pour des négligences ou des mauvais traitements infligés aux personnes âgées. L'essor économique et les bouleversements culturels qu'ils ont entraînés en Chine sont désignés comme responsables de cette situation.

Pour information, en Chine les plus de 60 ans sont 185 millions, un chiffre qui devrait atteindre 487 millions à l'horizon 2053, soit 35% de la population chinoise. Le vieillissement de la population est supérieur à la moyenne mondiale de 20%, mais la politique de l'enfant unique n'est pour l'heure toujours pas remise en question.

En légiférant sur l'obligation de s'occuper des personnes âgées, le gouvernement chinois souhaite surtout faire passer un message à la population. La fréquence des visites obligatoires n'est pas spécifiée dans la loi, ce qui la rend difficile à appliquer. Toutefois, elle pourra toujours servir de postulat en cas de plainte d'un ancien à l'encontre d'un proche.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017