Excite

Une petite sieste serait bénéfique pour les neurones

  • Getty Images

S'octroyer une courte sieste après le repas de midi serait bénéfique pour les capacités intellectuelles. C'est ce qu'a établi un groupe de chercheurs belges. Etre exposé à de la lumière du jour est aussi une solution.

Il est reconnu que la lumière bleue ou la sieste améliorent les performances chez les individus en manque de sommeil. L'équipe de chercheurs de Rachel Leproult de l'Université Libre de Bruxelles a cherché à savoir si ces techniques fonctionnaient aussi pour les personnes reposées juste après le déjeuner.

Quelque 25 participants ont participé à l'étude dans deux groupes. Le premier s'est plié à un petit somme post-repas de trente minutes ou a visionné un film documentaire de même longueur. L'autre groupe a regardé un film documentaire soit dans une lumière claire, bleue, qui influence la production de mélatonine, l'hormone de sommeil, soit exposés à une lumière orange, non efficace.

Les scientifiques ont ensuite testé trois fois par jour, le matin, après le repas et tard dans l'après-midi, les capacités intellectuelles des participants. Une démarche qui s'effectue généralement grâce à un test qui examine la rapidité d'adaptation d'un individu d'une tâche à une autre.

Les participants du groupe-test montraient clairement une réduction de leurs performances après le repas de midi. Une petite sieste ou une exposition à de la lumière claire évitent cette diminution, comme les chercheurs l'ont expliqué dans le journal scientifique PLoS One.

Les résultats indiquent, selon les auteurs de l'étude, que la lumière claire fonctionne tout aussi bien qu'un somme. D'anciennes études avaient conclu que le roupillon était plus bénéfique. Toutefois en raison du petit nombre de cobayes, la valeur de cette étude est limitée.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017