Excite

Une sélection d’emplois insolites au Japon

Le site HelloWork de l’ANPE nippone propose actuellement un poste d’observateur de ballons publicitaires, note Japan Today. Mission : s’assurer que les ballons à l’hélium qui arborent le logo des grands magasins ou des salles de pachinko (hybride entre un flipper et une machine à sous) dans les cieux nippons sont en état de marche et correctement gonflés. Salaire : de 5300 yens à 7300 yens (46 à 63 euros) par jour.

Autre emploi singulier : le « faux invité de mariage » avec de bonnes manières de rigueur. Objectif : détendre l’atmosphère et grossir les rangs de l’assistance. Outre son salaire (de 10 000 à 15 000 yens la soirée, soit 85 à 130 euros), le faux invité peut participer au banquet et recevoir des cadeaux. Certains temps partiels sont plus prosaïques. Chez SOD Art Works, le floutage des parties génitales sur les vidéos pornos rapporte 750 yens (6,5 euros) de l’heure, frais de transports en sus.

Enfin, une nouvelle société japonaise propose des hommes à louer aux femmes qui ne savent pas dormir seules. D’autres services peuvent être rendus mais les relations sexuelles sont toutefois interdites. Cette société nommée «Soine-ya-prime» (dormir ensemble uniquement) s’est inspirée des entreprises qui proposent la présence d’une femme pour tenir compagnie à des hommes seules lors de sorties d’affaires.

Mais, dans ce cas, ce sont les femmes uniquement qui sont les clientes. Elles peuvent faire appel à des hommes pour faire le nettoyage et la cuisine. Mais le but essentiel est de dormir ensemble. Elles peuvent dormir dans leurs bras mais ne peuvent pas avoir de relations sexuelles. Les tarifs sont fixés par forfait en fonction du nombre d’heures passé avec la cliente. Le forfait minimum est de 7 heures (l’équivalent de 280 euros) et le maximum de 12 heures (440 euros).

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017