Excite

Vatican: les effets dévastateurs de la pilule

Le Vatican réaffirme sa position contre les moyens de contraception avec un nouvel argument en main : la pilule serait un polluant avec des «effets dévastateurs sur l'environnement». C'est ce qu'affirme Pedro José Maria Simon Castellvi dans un article publié dans le journal du Vatican, l'Osservatore Romano du 3 janvier dernier.

Estimant que la contraception va à l’encontre de la nature humaine et donc de la volonté de Dieu, l’Eglise catholique a toujours prôné son engagement moral contre la prise de la pilule contraceptive par les femmes. L’Eglise s’appuie notamment sur certaines recherches scientifiques qui ont prouvé que la pilule peut être responsable de cas de stérilité chez certaines femmes ou bien même certains hommes.

La pollution environnementale évoquée par l’auteur de l’article publié dans la presse vaticane - le président de la Fédération internationale des associations de médecins catholiques - serait due aux «tonnes d'hormones relâchées dans la nature» par le biais des urines des femmes qui prennent la pilule...

Ces affirmations reposent sur les résultats d’une étude menée sur des populations de poissons peuplant les cours d’eau : les poissons femelles deviennent de plus en plus majoritaires sous l’influence des hormones et les poissons mâles peuvent dans certains cas devenir stériles.

Une occasion en or pour le Vatican de dénoncer encore une fois la pilule et ses effets néfastes autant sur le plan moral qu’écologique.

Photo: skynet.be

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017