Excite

Voyage privé pour Henri Guaino en Libye!

Henri Guaino a accordé au mensuel Les Inrockuptibles, à paraître mercredi, une interview 'vérité' sur ses vacances de Noël en Libye.

Bien avant la révolte populaire, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a préféré être très clair.

Lors de cet entretien, on apprend qu’il a passé à titre personnel, 'quatre jours et quatre nuits' chez l’ambassadeur de France à Tripoli. Ironisant, sur la situation de Michèle Alliot-Marie, il a précisé: 'Je n'ai rencontré personne, sur le tarmac, qui m'a offert de me transporter en avion privé'.

Il explique clairement que ses billets d’avion et d’entrée dans les différents sites archéologiques visités ont été payés par ses propres deniers. Henri Guaino a ponctué en soulignant qu’il n’a rencontré aucun officiels libyens et qu’il 'faut sortir de la paranoïa, il n'y avait aucune rencontre, aucune discussion, aucune invitation officielle'.

Nicolas Sarkozy était au courant

Bien avant de partir, le conseiller spécial du chef de l’État l’en avait informé. Nicolas Sarkozy lui aurait même demandé: 'tiens, qu'est-ce que tu vas faire là-bas ?'. François Baroin, ministre du Budget et porte-parole du gouvernement déclarait sur France2 hier, lundi 28 février, que les deux situations étaient incomparables.

Michèle Alliot-Marie a profité d’un avion d’Aziz Miled, Henri Guaino a payé son voyage. L’ex-ministre est partie au moment des révoltes tunisiennes, le conseiller spécial hors période de crise en Libye. Elle est limogée du gouvernement, pas lui. Pour François Baroin, il n’y a pas d’affaire Guaino.

Photo: fxgpariscaraibe.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017