Excite

Wikileaks met l'armée américaine dans l'embarras

L’armée américaine a des sueurs froides depuis que le site Internet Wikileaks a publié quelques 400 000 documents confidentiels relatifs à la guerre en Irak.

Scoops, révélations et scandales, le site Wikileaks fait trembler l’armée américaine et pour cause! Actes de torture, réévaluation du bilan des morts civils et autres violences cachées, les 400 000 documents diffusés ce week-end par Wikileaks sont en réalité des rapports qui ont rédigés par des soldats américains entre 2004 et 2009.

Le PDG du site Internet, Julian Assange, a choisi de révéler ces documents à 4 grands médias internationaux, chargés à leur tour d’informer la population: le New York Times, le Guardian, Le Monde et Der Spiegel. Pour cet homme, l’objectif est de mettre en lumière la ‘vérité’ sur cette terrible guerre en Irak.

Pour la première fois, un bilan chiffré fait état du nombre de morts en Irak entre janvier 2004 et décembre 2009: ce sont 109 032 personnes qui sont décédées dont 66 081 civils. Crimes de guerre ou bien actes de barbarie commis par les Irakiens et couverts par l'armée américaine, cette dernière va devoir s’expliquer.

Photo: Mashable et Winknews

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017