Excite

William Claxton: le jazz en images

Il immortalisait les plus grands jazzmen des années 50 qui n’avaient plus aucun secret pour lui. William Claxton vivait pour la photographie et le jazz qu’il ne pouvait dissocier. Le Los Angeles Times a annoncé son décès, des suites de problèmes cardiaques.

Découvrez quelques photos de William Claxton

Il avait la formule facile et appelait la photographie 'le jazz pour les yeux'. William Claxton a réalisé les plus beaux portraits de Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Mel Torme, Duke Ellington, Thelonious Monk ou Stan Getz. Les commentaires devenaient superflus lorsque l’on s’accordait un temps soit peu à les regarder. Il voulait à tout prix capturer l’aura existant entre l’artiste, l’instrument et la musique.

William Claxton a également photographié Frank Sinatra et Steve McQueen. Il n’a cessé d’exprimer que le jazz et la photographie étaient 'semblables par leur spontanéité et leur improvisation. Ils se produisent alors que vous entendez et voyez quelque chose, et vous l'enregistrez et c'est fixé pour toujours'.

Journaux, magazines...

Célèbre dans le monde entier, William Claxton a fait les couvertures et les dossiers de fond des plus grands titres: Life, Paris-Match, Vogue. Il raffolait des ambiances à couper le souffle, appréciait le cliché noir et blanc, s’arrêtait sur certaines rues de la Nouvelle-Orléans, rebaptisait de son objectif les clubs new-yorkais, captait la musique des plus belles salles de concerts.



Il vivait par et pour le jazz. William Claxton avait 80 ans. Il s’est éteint au centre médical Cedars-Sinai à Los Angeles, le 11 octobre.

Photo: cuyahogabend, Flickr (Donald Byrd, New York City, 1959 par William Claxton)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017